Tellco Logo
Congé sabbatique et prévoyance: il convient de planifier suffisamment tôt

Congé sabbatique et prévoyance: il convient de planifier suffisamment tôt

22.08.2018 |

Si vous avez la chance de pouvoir prendre un congé sabbatique, n’attendez pas pour régler vos assurances et votre prévoyance. Afin d’éviter que cette opportunité ne se retourne contre vous sur le plan financier, lisez les recommandations de Tellco SA.

 
Prendre un congé sabbatique, tel est le rêve de nombreuses personnes. Aujourd’hui, que ce soit pour prolonger un congé maternité, faire le tour du monde ou se consacrer à une formation continue, prendre un congé sabbatique n’est plus chose rare. Certains profitent d’un congé non payé, d’autres doivent résilier leur contrat de travail pour que ce rêve puisse se réaliser. Quelle que soit votre situation, planifiez votre prévoyance si possible un an à l’avance afin d’assurer la stabilité de vos trois piliers.

Vous prenez de congé non payé?

 
De nombreux employeurs sont prêts à accorder un congé aux employés qui le souhaitent. Cette pause prend le plus souvent la forme d’un congé non payé: le contrat de travail se poursuit mais le salaire n’est temporairement plus versé. Un congé non payé d’une durée inférieure à 30 jours n’a aucune incidence sur les assurances et sur la prévoyance. Mais si le congé dure plus d’un mois, il convient de régler son assurance-accidents, son AVS et sa caisse de pension. Nos recommandations:
Eléments à prendre en compte en cas de congé non payé
AVS, AI et APG Lorsque le versement du salaire est suspendu, le paiement des cotisations aux institutions d’assurances sociales est également suspendu. Prenez contact avec votre caisse de compensation AVS afin de vous assurer que les cotisations AVS que vous payez sont suffisantes (au moins CHF 478.00 par année). Les éventuelles lacunes de cotisations peuvent être comblées jusqu’à cinq ans plus tard.
Caisse de pension Vous êtes couvert contre les risques d’invalidité et de décès à la suite d’une maladie ou d’un accident jusqu’à un mois après le versement de votre dernier salaire. En fonction de votre caisse de pension, vous pourrez poursuivre uniquement ou votre couverture de risque ou également la part d’épargne, à vos frais. Dans ce cas, vous devrez payer tant votre part que celle de votre employeur. Discutez de ce point suffisamment tôt avec votre caisse de pension et avec votre employeur.
Maladie et accident Pour ce qui est des risques de maladie et d’accident, vous devez aménager vous-même votre prévoyance. Vous êtes couvert contre le risque d’accident professionnel jusqu’à 30 jours après le versement de votre dernier salaire. Vous pouvez prolonger votre couverture d’assurance de six mois au plus par la conclusion d’une assurance par convention, à vos frais. Il en va de même pour l’assurance d’indemnités journalières.

Vous résiliez votre contrat de travail?

 
Si vous résiliez votre contrat de travail en vue de prendre un congé sabbatique, l’ensemble des assurances obligatoires s’éteignent au plus tard 30 jours après la fin des rapports de travail. Vous êtes dès lors responsable de votre couverture de risque et de votre prévoyance. Nos recommandations:
Resignig - issues to consider
AVS, AI et APG Prenez contact avec votre caisse de compensation AVS afin de vous assurer de verser suffisamment de cotisations AVS pendant votre congé sabbatique (au moins CHF 478.00 par année). Les éventuelles lacunes de cotisations peuvent être comblées jusqu’à cinq ans plus tard.
Caisse de pension Etant donné que vous n’avez plus d’employeur, vous devriez transférer votre avoir de caisse de pension sur un compte de libre passage auprès d’une assurance ou d’une banque. Vous ne pouvez plus verser de cotisations et vous ne bénéficiez plus de couverture de risque. Dès que vous reprenez une activité lucrative, vous pouvez combler la lacune de prévoyance créée par un rachat dans le 2e pilier. Nous vous recommandons de couvrir les risques d’invalidité et de décès auprès d’une assurance privée.
Maladie et accident Vous êtes couvert contre le risque d’accident professionnel jusqu’à 30 jours après le versement de votre dernier salaire. L’assurance-maladie de base est obligatoire tant que vous êtes annoncé en Suisse. Nous vous recommandons de conclure en outre une assurance-accidents ainsi qu’une assurance privée d’indemnités journalières afin de vous protéger contre les risques d’invalidité ou de maladie de longue durée.
Vous planifiez un congé sabbatique ou vous avez des questions? Nos spécialistes de la prévoyance se feront un plaisir de vous conseiller.


×
© Tellco SA
Tellco SA, Bahnhofstrasse 4
Case postale 713, CH-6431 Schwyz
t +41 58 442 12 91, info@tellco.ch
LinkedIn
Switch: Mobile / Bureau
© Tellco SA